TONDEUSES À MOTEUR KAWASAKI : COMMENT RÉDUIRE ENCORE LES INTERRUPTIONS ET MAXIMISER LA PRODUCTIVITÉ

19 avr. 4 Stroke
TONDEUSES À MOTEUR KAWASAKI : COMMENT RÉDUIRE ENCORE LES INTERRUPTIONS ET MAXIMISER LA PRODUCTIVITÉ

Spring signals the start of the busiest period for your machines and Kawasaki has some top tips for minimising downtime and maximising productivity.

Le printemps est de retour et annonce la période la plus chargée de l’année pour vos machines. Kawasaki vous livre quelques recommandations utiles pour réduire les temps d'arrêt et maximiser la productivité.

Après avoir passé l’hiver en sommeil, vos machines vont maintenant affronter la période de pousse et reprendre un service intensif. Martin Cook, Responsable technique et pièces détachées chez Kawasaki Engines, recense les principales interventions d’entretien à réaliser pour que votre moteur et vos machines tournent encore à leur meilleur niveau cette saison.

En premier lieu, dévissez les bougies d’allumage et vérifiez l’écartement des électrodes. Une bougie présentant des traces d’huile peut signaler une compression insuffisante. Dispensez-vous de nettoyer la calamine des bougies : étant donné le prix d’une bougie neuve, cette opération n’en vaut pas la peine car elle peut causer plus de problèmes qu’elle n’en résout. Ces précautions sont indispensables pour éviter les ratés d’allumage ou les défauts sur les bougies, qui peuvent exercer des contraintes sur le moteur.

Ne négligez pas les contrôles généraux sur vos machines. Certains sont à réaliser plus fréquemment que d’autres. Les contrôles du niveau d’huile moteur, du serrage des écrous et vis, des fuites de carburant et d’huile, du niveau d’électrolyte de batterie et de propreté du filtre à air sont préconisés avant chaque journée d’utilisation. Veillez à nettoyer l’élément en mousse du filtre à air toutes les 25 heures, de même que les bougies et l’élément en papier du filtre à air toutes les 100 heures ou à l’arrivée du printemps, selon l’échéance la plus proche.

Même si un mécanicien ou un utilisateur avisé peut effectuer la plupart des contrôles et nettoyages, il est préférable d’en confier certains à un concessionnaire agréé Kawasaki Engines. C’est par exemple le cas pour la vidange d’huile et le remplacement du filtre, le nettoyage des ailettes de la culasse ou le contrôle et le réglage des jeux aux soupapes.

Si vous n’avez pas vidé le réservoir d’essence avant d’entreposer la machine pour l’hiver, vous devez vérifier qu’il ne contient pas d’eau ou de débris. L’éthanol attire l’eau, et cette dernière peut entraîner des dysfonctionnements du moteur. Cette intervention devrait être relativement simple, la plupart des moteurs étant équipés d’un réservoir en plastique translucide laissant voir l’accumulation d’eau éventuelle au fond. En cas de doute, videz le réservoir avant de le remplir.

La plupart des tondeuses autoportées possèdent deux réservoirs d’huile, l’un pour l’huile hydrostatique et l’autre pour l’huile moteur. Veillez toujours à utiliser la bonne huile en faisant l’appoint. Certains entraînements hydrostatiques utilisent la même huile que le moteur. Dans un tel cas, consultez le mode d’emploi correspondant.

Pour maintenir les performances générales de votre machine, le contrôle du tranchant et de l’équilibrage des lames est tout aussi important. Même lorsque l’entretien de votre tondeuse est parfaitement à jour, si les lames sont émoussées, le moteur est davantage sollicité pour aboutir au même résultat. Ce surplus d’effort se répercute sur la longévité du moteur et sa consommation, ainsi que sur la productivité si une deuxième tonte est nécessaire.

Pour préserver la fiabilité de votre moteur Kawasaki, un moyen simple consiste à recourir uniquement aux pièces Kawasaki d’origine. Elles peuvent faire toute la différence entre une machine fiable et une machine qui ne l'est pas. En utilisant des pièces génériques, votre machine risque d’être moins productive et efficace qu’elle le devrait. En optant pour des pièces Kawasaki d’origine, vous êtes assuré de la qualité, de la fiabilité et du respect des spécifications d’origine du moteur.

Même si les filtres à huile se ressemblent tous de l’extérieur, un filtre Kawasaki possède à l’intérieur un tube rainuré en alliage qui maintient la circulation d’huile. Une valve de contournement, actionnée par la pression, évite l’usure due aux démarrages à froid et laisse l’huile circuler en cas de colmatage. De plus, les valves en silicone, les joints en caoutchouc et la cartouche renforcée supportent les fortes températures et les usages intensifs. Au final, un produit Kawasaki offre un tout autre degré de protection du moteur, sur lequel vous pouvez compter.

De la même manière, les filtres à air et à huile Kawasaki sont spécialement étudiés pour que leur perméabilité corresponde aux débits d’huile, pressions de service et températures de votre moteur Kawasaki. Naturellement, ils sont aussi dimensionnés aux tolérances de montage exactes.

Alors que les machines vont entamer leur période la plus chargée, veillez à les préparer pour qu’elles produisent leurs meilleures performances. Le temps que vous allez passer à ces mesures préventives simples sera compensé par la réduction des interruptions et la maximisation de la productivité.